Ingénieur instrumentation : Principaux profils disponibles et dernières missions publiées

Je dépose une mission gratuitement
Je dépose mon CV

L’ingénieur instrumentation occupe un poste de l’ombre, mais hautement stratégique. En effet, il a la charge essentielle de maintenir le niveau de performance des instruments de mesure de l’unité de production, mais également de superviser les besoins en instruments de l’entreprise pour laquelle il exerce. Cet ingénieur est surtout présent dans les industries ayant recours à la mesure (c’est-à-dire presque toutes). Il occupe aussi un rôle de référent technique pour le service R&D et auprès des différents services impliqués dans le projet.

Devenir ingénieur instrumentation freelance

Pour devenir ingénieur instrumentation freelance, il est nécessaire, avant toute chose, de valider un diplôme de niveau Bac+5. Les formations sont plutôt rares puisqu’il faudra obligatoirement passer par une école d’ingénieur spécialisée en instrumentation et métrologie (trois ans de formation après une CPGE ou une classe prépa intégrée de deux ans).

L’autre solution consiste à suivre un cursus universitaire jusqu’au niveau Master 2, spécialité instrumentation-mesure (avec option possible en contrôle industriel). 

Une fois le diplôme obtenu, le/la jeune ingénieur devra passer plusieurs années à acquérir de l’expérience. C’est cette expérience et ce savoir-faire qui lui permettront de sortir du lot face aux concurrents freelances présents sur le marché.

Trouver des missions d'ingénieur instrumentation en freelance

Se lancer dans l’aventure de devenir ingénieur indépendant constitue une immense étape dans une vie professionnelle. Ce choix peut être motivé par diverses raisons, mais ce sont généralement la liberté et l’autonomie qui sont le plus souvent recherchées. 

Une fois devenu freelance, les défis qui vous seront proposés ne manqueront pas. Le premier d’entre eux, et certainement le plus difficile, sera de réussir à vous constituer une clientèle. Tout entreprise qui débute doit créer sa réputation et cela peut prendre du temps. Vous devez réussir à convaincre vos futurs clients que vous êtes le/la professionnel(le) dont ils ont besoin. Il faut donc vous armer de patience et vous lancer dans une période de prospection. 

Pour vous venir en aide dans cette étape cruciale, Freelance-Engineering met à votre service une plateforme unique, véritable communauté de professionnels de l’ingénierie. De nombreuses entreprises sont présentes, à la recherche de nouveaux collaborateurs. 

Comment facturer en tant qu'ingénieur instrumentation freelance ?

Quand vous devenez freelance, la facturation peut vous causer des questionnements, et c’est parfaitement normal. La première chose à faire est de déterminer votre Taux Horaire Moyen (THM) et/ou votre Taux Journalier Moyen (TJM). Pour cela, rien de plus facile. Vous réalisez un benchmark de vos concurrents sur internet, vous prenez en compte votre expérience, vos compétences, votre formation, votre localisation, et vous intégrez les charges qui vous reviennent en tant que freelance.

Une fois ces taux définis, plusieurs méthodes de facturation s’offrent à vous. Tout d’abord, la facturation à l’heure ou à la journée (voire à la tâche). C’est pratique pour les projets courts ou aux contours imprécisément définis. L’autre solution souvent utilisée est la facturation au forfait, dans laquelle vous facturez une somme globale pour l’entièreté du projet. C’est pratique pour les projets longs ou qui ont des tâches bien définies à réaliser.

Quoi qu’il en soit, n'hésitez pas à discuter avec votre client et à négocier vos tarifs, surtout si vous estimez que vos compétences peuvent mériter une rémunération plus élevée. 

Recruter un ingénieur instrumentation freelance

Toute entreprise désirant recruter un ingénieur freelance doit précédemment définir ses besoins et attendus le plus clairement possible. Vous devez ainsi vous demander si vous désirez que l/la candidat(e) possède des compétences particulières, s’il doit avoir été formé dans une école spécifique etc. 

Une fois cette étape achevée, la première méthode que vous pouvez utiliser consiste en la création d’une mission pour laquelle les freelances pourront se porter candidats. Il est également possible d’utiliser notre moteur de recherche équipé de multiples filtres entièrement personnalisables qui vous donneront la possibilité d’explorer en détail les profils de plus de 11890 ingénieurs qui nous font déjà confiance.

Si vous souhaitez un processus plus rapide, notre équipe d’ingénieurs commerciaux se chargera de réaliser la recherche en se basant sur vos critères. Il ne restera que la décision finale à prendre. 

Les avantages de faire appel à un ingénieur instrumentation freelance

Recourir à un ingénieur instrumentation freelance pour un projet peut offrir des avantages certains, encore plus dans le cas de l’instrumentation où la technologie évolue très rapidement du fait du développement informatique. 

Un ingénieur freelance, c’est surtout une flexibilité totale. Dans le secteur de la métrologie et de l’instrumentation, le marché de l’emploi peut s’avérer complexe, et il est évident qu’un ingénieur instrumentation freelance peut réussir à s’intégrer rapidement dans un projet, quel que soit son état d’avancement.

Ensuite, il est important de remarquer qu’un ingénieur freelance peut présenter des avantages en termes de coûts. Un freelance est, le plus souvent, moins coûteux pour une entreprise que son équivalent salarié. 

Enfin, dans ce domaine très spécialisé que constitue l’instrumentation, l’ingénieur instrumentation freelance peut amener une expertise que votre entreprise ne possède pas et également un œil neuf et extérieur sur un projet. 

Trouver un ingénieur instrumentation sur freelance-engineering.fr

Freelance-Engineering est une véritable communauté de l’ingénierie qui met en contact les ingénieurs freelances et les entreprises souhaitant collaborer. Pour trouver un ingénieur instrumentation sur notre plateforme, vous avez la possibilité d’utiliser notre moteur de recherche et de taper des termes tels que « ingénieur instrumentation » ou encore « ingénieur en instrumentation scientifique » etc. 

L’utilisation des filtres de recherche peut vous aider à préciser ce que vous souhaitez selon des critères comme : 

  • La localisation ;
  • Les compétences ; 
  • La formation etc. 

Une fois votre recherche menée, vous pouvez échanger avec les freelances sélectionnés via notre messagerie sécurisée afin de discuter des modalités éventuelles de votre future collaboration.

Les ingénieurs instrumentation disponibles sur la plateforme

L’ingénieur instrumentation occupe une position de l’ombre, mais stratégique. Il est le responsable du « bilan instrumental de performances ». Cela veut dire plus précisément qu’il est le dépositaire des bonnes performances des instruments quels qu’ils soient, aussi bien ceux utilisés en laboratoire de recherche que ceux utilisés en entreprise, durant l’intégralité de son cycle de vie.

Pour ce faire, il observe, détecte, analyse et répond au besoin instrumental des entreprises et/ou des laboratoires afin de leur proposer une solution adaptée. C’est un véritable expert qui prend une place prépondérante au sein de la réalisation d’un projet. Il se charge de choisir les technologies d’instrumentation qui vont être utilisées et se chargera de les homologuer. Ce professionnel essentiel dans toute unité de production est présent sur Freelance-Engineering.

Fiche métier de l'ingénieur instrumentation

L'ingénieur instrumentation peut exercer aussi bien en laboratoire qu’en entreprise. Il se charge de la conception, du développement, de l'installation, de la maintenance et enfin de la mise à niveau de l’ensemble des systèmes d'instrumentation et de contrôle des processus. Les systèmes d'instrumentation sont utilisés dans toutes les industries, de l’automobile à la chimie en passant par l’aérospatiale et l’énergie, ce qui permet d’avoir d’excellentes perspectives d’emploi et d’évolution de carrière.

Qu'est-ce qu'un ingénieur instrumentation ?

L’ingénieur instrumentation occupe un poste stratégique. Sa fonction peut varier selon certains critères. Tout d’abord, il peut exercer au sein d’un laboratoire de recherche, d’une unité d’enseignement, d’un bureau d’études, ou encore d’une entreprise. Selon la structure, l’ingénieur instrumentation peut donc avoir à intervenir soit en qualité d’expert consultant, soit en qualité de référent technique (ou les deux).

La taille de l’entreprise est également un facteur important pour l’ingénieur instrumentation. En effet, dans une entreprise de grande taille, il peut être conduit à se spécialiser sur un instrument précis dont il sera considéré comme un expert. En revanche, au sein d’une structure plus réduite, il sera par obligation beaucoup plus polyvalent.

Enfin, l’ingénieur instrumentation peut exercer dans quasiment tous les secteurs de l’activité économique. Ses compétences rares et spécifiques sont recherchées dans tous les domaines d’activités ayant besoin d’outils de mesure et d’analyse, de matériel de recherches ou bien d’autres équipements électroniques. C’est pourquoi les profils des ingénieurs instrumentation sont particulièrement demandés dans l’industrie, dans le secteur du nucléaire et celui de l’énergie. Bien évidemment, ils devront donc posséder des compétences spécifiques pour exercer dans ces secteurs car tous les éléments d’instrumentation varient en fonction du secteur. 

Missions

Les missions de l’ingénieur instrumentation peuvent varier selon le secteur d’activité et l’entreprise d’exercice. Nous pouvons néanmoins retenir les missions suivantes :

  • Conception et développement de systèmes d'instrumentation et de contrôle adaptés aux besoins spécifiques des clients ;
  • Élaboration et réalisation des plans d'installation
  • Supervision de l’installation des systèmes d'instrumentation ;
  • Réalisation de tests et d’inspections pour garantir le bon fonctionnement du système d’instrumentation et le respect des normes et réglementations ;
  • Analyser les données collectées et proposition de solutions si un problème est détecté ;
  • Conception et mise en œuvre d’améliorations pour les systèmes d’instrumentation existants etc.

Perspectives d'évolution

L’ingénieur instrumentation, non content de bénéficier d’excellentes perspectives d’emploi se voit également proposer de nombreuses perspectives d’évolution de carrière. Il peut ainsi, après quelques années d’expérience, se voir confier des fonctions similaires mais avec des fonctions managériales supplémentaires ou encore prétendre accéder à la tête d’un service R&D ou rejoindre un bureau d’études.

Les formations pour devenir ingénieur instrumentation

Pour devenir ingénieur instrumentation, plusieurs solutions sont possibles. Vous pouvez intégrer une école d’ingénieur dès après le Baccalauréat. C’est une formation en 5 ans avec deux ans de prépa intégrée et trois ans de formation cycle ingénieur. Vous pouvez également intégrer une école d’ingénieur après deux années de CPGE.

Après ce cursus en Métrologie et Instrumentation, certains choisissent de continuer pour se spécialiser avec un MS (Mastère Spécialisé) en Systèmes de Mesure et Métrologie, ou même parfois jusqu’au Doctorat (Bac+8) en Nanosciences, Lasers et Métrologie.

Quel est le salaire d'un ingénieur instrumentation ? (Salaire annuel pour un salarié)

Le salaire d'un ingénieur instrumentation peut évoluer selon divers facteurs comme le niveau d'expérience, la nature et la taille de l’entreprise dans laquelle il travaille, ou bien encore sa spécialisation et le secteur d’exercice.

De manière classique, les ingénieurs instrumentation débutants peuvent espérer obtenir un salaire annuel brut s’étalant entre 35 000 et 40 000 euros. Après quelques années d’expérience, l’ingénieur instrumentation peut espérer dépasser largement les 70 000 euros bruts annuels. Toutefois, les évolutions et innovations dans le secteur sont très nombreuses et rapides, ce qui peut parfois conduire certains ingénieurs très spécialisés à dépasser ce salaire. C’est réellement un métier aux perspectives salariales très intéressantes. 

Quelles sont les qualités requises pour devenir ingénieur instrumentation ?

Pour devenir ingénieur instrumentation, il est préférable de posséder ou d’acquérir certaines qualités :

  • Être passionné par l’industrie, et tout particulièrement par les instruments de mesure ;
  • Aimer la précision, être rigoureux et méthodique ;
  • Aimer réaliser des mesures et des tests ;
  • Posséder de l’intérêt pour de nombreuses matières (électronique, mathématiques, physique, optique, informatique, économie etc. ;
  • Maîtriser l’anglais technique.

Quelles sont les compétences requises pour devenir ingénieur instrumentation ?

Les compétences requises pour devenir ingénieur instrumentation sont nombreuses. L’ingénieur instrumentation doit posséder des connaissances scientifiques approfondies et développées en matière d’électronique et d’instrumentation, mais également dans le domaine de l’entreprise d’exercice.

Il doit également maîtriser la gestion du cycle de vie de l’instrumentation nécessaire à son employeur, tout en maîtrisant le triptyque habituel (délais, coûts, qualités). Les connaissances techniques à maîtriser sont également nombreuses, de la documentation technique à la veille technologique. Enfin, il doit aussi être à l’aise avec les logiciels de CFAO, de CAO/DAO, mais aussi de modélisation et de simulation.

Ingénieur instrumentation : avantages et inconvénients

Les avantages du métier d'ingénieur instrumentation

Voici quelques avantages d’occuper un poste d'ingénieur instrumentation :

  • Participer à des projets innovants et stimulants ;
  • Bénéficier d'un salaire et de conditions de travail très avantageuses ;
  • Exercer un emploi intellectuellement stimulant, rempli de défis ;
  • Exercer un emploi essentiel dans tout processus productif.

Les inconvénients du métier d'ingénieur instrumentation

Le métier d’ingénieur instrumentation peut toutefois présenter quelques inconvénients :

  • Devoir se rendre fréquemment dans les unités de production ;
  • Devoir respecter des délais réduits et des pressions qui peuvent être parfois importantes, que ce soit pour maîtriser les budgets et respecter les échéances ;
  • Avoir à travailler avec des horaires parfois flexibles, pendant les soirées et les week-ends, selon les besoins du projet ;
  • Devoir maintenir une veille technologique pendant toute sa carrière.

Pourquoi devenir ingénieur instrumentation ?

L’argument le plus efficace est celui de l’avenir. L’ingénieur instrumentation travaille pour permettre à son entreprise de fonctionner dans les meilleures conditions, en fabriquant des produits de qualité tout en participant pleinement à la transition énergétique. Pour ne rien gâcher, c’est également un métier très bien rémunéré et aux perspectives resplendissantes.

freelance-engineering.fr : votre plateforme de recrutement d'ingénieurs freelance

Parvenir à recruter un ingénieur instrumentation freelance, professionnel hautement spécialisé, peut vite s’avérer un véritable défi pour une entreprise. Afin de ne pas perdre de temps dans cette étape, Freelance-Engineering se propose de mettre à votre disposition une véritable communauté des métiers de l’ingénierie, vous offrant tous les outils nécessaires afin de trouver très simplement votre futur collaborateur.

Les nouveaux profils Ingénieur instrumentation

CV Dessinateur projeteur CAO
Sp

Dessinateur projeteur CAO

  • SAINT-MICHEL-SUR-ORGE
CAO Mécanique Pharmaceutique 3DEXPERIENCE Automobile Manufacturing & Supply Chain Métallurgie AUTOCAD SOLIDWORKS Ferroviaire
Disponible
CV Consultant Expert Gestion de projet / Ingénierie système Metro - Tramway
Abdelkrime

Consultant Expert Gestion de projet / Ingénierie système Metro - Tramway

  • VERNEUIL-SUR-SEINE
Ferroviaire Pétrole Gaz
Disponible
CV Chef de projet Nucléaire
Christian

Chef de projet Nucléaire

  • MANOSQUE
Nucléaire Mécanique Pétrole Gaz
Bientôt disponible
CV Ingénieur développement logiciel embarqué Electronique
Jérôme

Ingénieur développement logiciel embarqué Electronique

  • TOURNEFEUILLE
Electronique Systèmes embarqués C EMBARQUE
Bientôt disponible
CV Ingénieur instrumentation et essai spécialisé acoustique, météorologie et génie civil
Maxime

Ingénieur instrumentation et essai spécialisé acoustique, météorologie et génie civil

  • MARSEILLE
CATIA LABVIEW
Disponible
CV Ingénieur automaticien Roboticien
Wajdi

Ingénieur automaticien Roboticien

  • SAINT-MARTIN-BOULOGNE
SIEMENS Robotique
Disponible
CV Ingénieur électrique Energy & Clean Technology
Vivien

Ingénieur électrique Energy & Clean Technology

  • BOULLAY-LES-TROUX
Energy & Clean Technology
Disponible
CV Intégrateur technique PCVUE
Nassim

Intégrateur technique PCVUE

  • SAINT-DENIS
PCVUE
Disponible
CV Testeur JIRA
Raef

Testeur JIRA

  • VÉLIZY-VILLACOUBLAY
JIRA ISTQB AGILE Arduino MICROCONTROLEUR TESTLINK SELENIUM SQL MATLAB JAVA
Disponible
CV Ingénieur calcul Aéronautique
Samia

Ingénieur calcul Aéronautique

  • AVON
Mécanique Aéronautique
Je trouve mon freelance

Les nouvelles missions Ingénieur instrumentation

Dessinateur P&ID / Assistant Ingénieur

AUTOCAD
07/06/2024
78470
4 jours ouvrés
Voir la mission

Ingénieur Electricité Instrumentation Automatisme - Lyon H/F

Life Science & Healthcare
ASAP
69 - LYON
3 mois
Voir la mission

Ingénieur test électronique junior F/H

Electronique
ASAP
62 - BOULOGNE-SUR-MER
12 mois
Voir la mission

Ingénieur Automaticien Rockwell

Rockwell
ASAP
59 - LILLE
6 mois
Voir la mission

Ingénieur Electronique embarquée

Electronique
ASAP
31 - TOULOUSE
6 mois
Voir la mission

Ingénieur Opto-Mécanique

CATIA
ASAP
Télétravail
3 mois
Voir la mission
Je trouve ma mission