Freelances Avionics : Profils récemment inscrits

Je dépose une mission gratuitement
Je dépose mon CV

Trouver un ingénieur avionique

Le secteur aéronautique regroupe 188 000 salariés en France (source GIFAS). Dans ce secteur, l’avionique joue un rôle prépondérant, car elle a pour objectif de s’occuper de tous les équipements électroniques, électriques et informatiques nécessaires au pilotage d’un aéronef. Les perspectives sont au beau fixe et les recrutements sont nombreux.

Le secteur est en besoin constant de nouveaux personnels qualifiés. Les ingénieurs font partie des personnels les plus recherchés, puisque selon les derniers chiffres, ce sont eux qui sont les plus convoités et les plus recrutés (environ 70% du total). Personnel clé, hautement qualifié, l’ingénieur avionique est précieux et rare. Trouver la personne idéale pour votre entreprise étant plus que complexe, c’est ici que Freelance-Engineering vous vient en aide.

Parcourir les profils des ingénieurs avionique de la plateforme

Vous êtes une entreprise du secteur avionique et vous avez besoin de renfort pour une mission ou sur un projet spécifique ? Nos 11668 profils de freelances en ingénierie sont là pour vous venir en aide. Chacun(e) d’entre eux/elles a créé un profil détaillé sur Freelance-Engineering, stipulant sa formation, compilant ses compétences, ses expériences, sa ou ses spécialité(s) ou encore sa localisation.

Ainsi, de la manière la plus aisée, vous pouvez trouver les profils qui conviendront au mieux à vos attentes spécifiques. Vous pouvez également affiner votre recherche en les filtrant par zone géographique ou encore par fonction. Tous les critères sont personnalisables afin de vous offrir les résultats les plus proches de vos attentes.

Les CV de nos ingénieurs avionique

Nos 11668 profils d’ingénieurs disponibles sont le gage de la confiance que ces professionnels hautement qualifiés nous portent pour servir d’intermédiaire à leur mise en relation avec des entreprises clientes. En s’inscrivant sur Freelance-Engineering, ils rédigent un CV complet à l’attention des futurs recruteurs.

Vous recherchez un ingénieur sorti de Polytechnique, ou plutôt de SupAero, ou encore de l’INSA ? Vous souhaitez pouvoir accéder et comparer aisément les expériences et les compétences de plusieurs ingénieurs en quelques clics ? Notre site vous offre des possibilités sans limites de trouver l’ingénieur freelance qui comblera toutes vos attentes et constitue la valeur ajoutée dont vous avez besoin pour votre entreprise.

Les missions pour ingénieur avionique

Les ingénieurs sont un élément primordial du secteur de l’avionique puisque leur part dans les recrutements sectoriaux se monte à plus de 70%. L’avionique est une industrie hautement concurrentielle, aussi bien pour les très grandes entreprises comme Thalès, Safran Aerosystems, Rockwell Collins que pour les TPE/PME. Elle a donc un besoin permanent de nouveaux profils, tout particulièrement pour les ingénieurs dont les missions sont particulièrement nombreuses et variées.

En effet, l’ingénieur avionique peut être conduit à travailler dans des entreprises diamétralement différentes au sein du même secteur, que ce soit par la taille ou par la nature des missions confiées. Selon les domaines de compétences de l’ingénieur, il peut être amené à des missions variées:

  • concevoir et modéliser des pièces dans le respect d’un cahier des charges ;
  • construire des machines ou des logiciels (prototypes) ;
  • superviser une équipe ;
  • réaliser des tests ou des simulations ;
  • gérer l’entretien et la maintenance de pièces ou de machines variées ;
  • réaliser une veille ou des études comparatives de produits similaires sur le marché.

Les missions de l’ingénieur avionique sont donc à son image : multiformes.

Comment recruter un ingénieur avionique freelance parfait pour votre entreprise ?

Vous êtes une entreprise du secteur avionique et vous avez un besoin rapide de renfort pour vos équipes ? Vous êtes à la recherche de sang neuf et d’esprit novateur à apporter dans votre structure ? La solution la plus classique est d’organiser une campagne de recrutement dite « traditionnelle », bien trop chronophage et restrictive.

Deuxième possibilité, passer par une agence de recrutement, ce qui vous permet d’économiser du temps, mais qui vous prendra une commission substantielle.

Il vous reste enfin une troisième solution, le « meilleur des deux mondes » pourrait-on dire : utiliser Freelance-Engineering, notre plateforme de mise en relation des freelances et des entreprises clientes.

Pourquoi recruter un ingénieur avionique sur freelance-engineering.fr ?

Dénicher un ingénieur de valeur pouvant apporter une véritable plus-value pour votre entreprise est devenu un vrai casse-tête. Chez Freelance-Engineering, notre expérience est votre principale force. Nous sommes exclusivement spécialisés dans la mise en relation de freelances en ingénierie avec leurs clients potentiels, et nous le faisons particulièrement bien. Notre pool de près de 11668 ingénieurs en est la meilleure garantie.

Vous faire gagner du temps constitue notre principal objectif. Vous pouvez utiliser nos services comme simple intermédiaire et consulter nos profils d’ingénieurs. Vous pouvez également nous considérer comme tiers de confiance et vous reposer partiellement ou entièrement sur notre savoir-faire et notre expérience en matière de sourcing pour trouver l’ingénieur parfait qui répondra à tous vos besoins.

Fonctionnement de freelance-engineering.fr

Freelance-Engineering est entièrement sécurisé et très simple d’utilisation. En tant que Freelance, vous avez la possibilité de créer votre profil gratuitement et de le rendre visible par les recruteurs. Vous pouvez également consulter à tout moment les missions déposées par nos entreprises clientes.

Pour les entreprises faisant appel à nos services, les possibilités sont très nombreuses pour s’adapter à vos besoins. Vous pouvez facilement déposer des offres de mission à destination des freelances sur le site. Vous pouvez également proposer ces missions spécifiquement aux ingénieurs que vous avez sélectionnés (jusqu’à 100 simultanément).

Vous pouvez échanger via notre messagerie sécurisée avec les candidats choisis. Si vos besoins sont différents, nous vous proposons une offre entièrement sur mesure. Il existe également de nombreuses options premium disponibles, du sourcing au portage salarial ou encore l’accès complet à tous nos profils.

Travailler en tant qu'ingénieur avionique freelance

Dans les évolutions du marché du travail, de plus en plus d’ingénieurs décident de se convertir en Freelance. Désormais, les possibilités de télétravail se sont développées et les gens désirent avoir un environnement professionnel de qualité tout en préservant leur vie de famille, ils souhaitent éviter les trajets longs et répétitifs et profiter d’un cadre de vie moins stressant.

Néanmoins, c’est essentiellement l’argument financier qui explique ce choix, car selon plusieurs rapports et sondages, un ingénieur freelance gagnerait en moyenne 40% de plus qu’un ingénieur salarié. Cette différence peut expliquer ce changement.

À première vue, cela peut paraître exceptionnel, mais il ne faut pas perdre de vue qu’en tant que freelance, il est nécessaire d’intégrer et d’accepter l’incertitude des revenus et/ou leur fluctuation. Durant certains mois vous gagnerez beaucoup, et durant d’autres mois beaucoup moins. Chaque situation étant unique, il vous faudra vous demander quel statut vous convient le mieux.

Quel statut choisir pour exercer en tant qu'ingénieur avionique freelance ?

Le statut de Freelance est synonyme de liberté professionnelle quasi totale et de très grande autonomie au regard d’un statut de salarié. Toutefois, vous devez très soigneusement définir votre statut juridique afin que l’expérience freelance se déroule au mieux. Plusieurs solutions s’offrent à vous:

  • Le statut d’entreprise individuelle (profession libérale). Principal défaut, le patrimoine de l’entreprise et votre patrimoine personnel sont confondus. Depuis 2011 une variante existe, le statut d’EIRL (Entreprise individuelle à responsabilité limitée) qui permet de mieux séparer les biens de l’entreprise et les vôtres en cas de faillite.
  • Le statut d’auto-entrepreneur. Simple puisque tout se réalise en ligne. Vous relevez alors du régime micro-fiscal et avez un montant de chiffre d’affaires annuel à ne pas dépasser, 76 000 euros HT. Au-delà, vous basculez automatiquement en entreprise individuelle.
  • Le statut d'EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) est comparable à une SARL (Société à responsabilité limitée) à associé unique. C’est la structure juridique la plus simple pour une première création.

Rémunération de l'ingénieur avionique freelance

En tant qu’ingénieur freelance, vous rencontrez certainement des difficultés pour fixer votre taux journalier moyen (TJM). Fixé trop haut, il risque de vous faire perdre des clients. Fixé trop bas, vous risquez de ne pas vous y retrouver financièrement. Il vous faut donc penser en chiffre d’affaires annuel plutôt qu’en revenu mensuel.

Essayez de bien faire la différence entre le Taux journalier moyen et le Taux horaire moyen. En fonction de la mission, vous pouvez décider d’adopter l’un ou l’autre. Pour créer une base de référence, de nombreux ingénieurs freelances prennent pour base leur dernier salaire pour calculer leur TJM.

Ainsi, si l'on prend par exemple le salaire d’un ingénieur aéronautique en France de 4 000 euros brut mensuel, on peut facilement calculer le TJM en ajoutant les frais de fonctionnement, les charges éventuelles, les congés payés. Cela donne un TJM d’environ 500 à 600 euros HT par jour pour un profil débutant (moins de 5 ans d’expérience). Pour un profil plus expérimenté, le TJM peut monter jusqu’à 700/800 euros HT par jour, et même à plus de 1000 euros HT/jour pour des profils rares.

Si vous voulez comparer un salaire net mensuel à un TJM, il vous faut prendre en considération les charges qui incombent aux indépendants. Ainsi, vous devez partir du postulat que vos charges et vos besoins en trésorerie représentent environ 50% de votre ancien salaire mensuel. Dans ce cas, pour un salaire net mensuel de 3 000 euros, cela donnerait un TJM d’environ 391 euros HT/jour.

Tout savoir sur le secteur de l'avionique

L’avionique est la spécialité regroupant l’ensemble des systèmes électroniques, électriques et informatiques qui permettent de piloter des aéronefs. Les systèmes avioniques font perpétuellement l’objet de nombreuses innovations. Ces dernières visent principalement à améliorer les performances générales de l’avion (comme le GPS), le confort du pilotage et la sécurité des passagers et du personnel durant les vols (radars, ILS/Instrument Landing System). L’avionique intervient sur :

  • les commandes de vol,
  • dans la radio-télécommunication,
  • les systèmes de gestion en vol,
  • les systèmes de navigation.

Les systèmes avioniques fonctionnent en temps réel. Ils doivent permettre de protéger l’avion et ses passagers par une analyse permanente d’un certain nombre de paramètres. La fonction de mémorisation (c’est le rôle de la boîte noire) permet d’enregistrer et d’analyser a posteriori toute défaillance, permettant ainsi l'amélioration des systèmes.

L’avionique doit également permettre de limiter la vulnérabilité de l’aéronef. Les outils avioniques doivent ainsi pouvoir résoudre rapidement d' éventuels problèmes. Sans oublier que le contexte technique est perpétuellement mouvant, avec des avions de ligne toujours plus massifs et plus rapides. Enfin, ces systèmes doivent être insensibles aux virus informatiques ou tentatives malveillantes d'intrusion.

Les prévisions du secteur avionique sont étroitement corrélées avec le secteur aéronautique. Les prévisions de recrutement des entreprises sont positives et devraient largement dépasser les 10 000 recrutements annuels. Dans ces besoins, les techniciens supérieurs et les ingénieurs font figure de denrées rares et convoitées.

La filière avionique nationale a besoin de compétences nouvelles pour mener à bien ces multiples défis. Dans ce chemin vers l’industrie 4.0, vers la mobilité durable, vers les drones, les missions ne manquent pas et l’avionique y tient une place prépondérante.

En France, l'industrie aéronautique se compose de grands acteurs tels que Thalès, Safran, entre autres, ainsi que d'un vaste réseau d'entreprises collaboratrices. Chacune de ces sociétés joue un rôle spécifique, que ce soit dans la fourniture (producteurs de pièces, de logiciels ou d'autres équipements) ou dans les services (bureaux d'études, consultants, etc.).

Ce qui caractérise ce secteur est son double aspect civil et militaire, avec une prédominance de la production destinée à l'exportation. D'après les données du GIFAS en 2021, cette exportation s'élevait à 37,3 milliards d'euros.

Les chiffres clés de l'industrie avionique

Le secteur aéronautique et spatial est absolument essentiel en France. L’avionique y tient une place essentielle, car sans elle, les aéronefs ne peuvent voler en toute sécurité. En 2020, le secteur dans son ensemble représentait 4 480 sociétés pour un chiffre de 188 000 salariés. Cela correspond à environ 7% des emplois industriels en France.

Toutefois, parmi ces entreprises, seulement une trentaine sont reconnues comme des "constructeurs majeurs". L'essentiel du paysage industriel aéronautique est formé de PME et même de très petites entreprises.

Qu'il s'agisse de l'emploi (représentant près de 90% de la main-d'œuvre totale) ou du chiffre d'affaires (constituant également environ 90% du total), le secteur aéronautique surpasse largement le secteur spatial.

En raison de la crise mondiale, le chiffre d'affaires du secteur a chuté à 52,9 milliards d'euros en 2020. Cette somme a augmenté pour atteindre 55,3 milliards d'euros en 2021, selon les statistiques fournies par le GIFAS. Une tendance à la hausse a été observée en 2022, avec des signaux économiques encourageants.

Concernant l'emploi, l'industrie emploie 188 000 personnes, parmi lesquelles 45% sont des ingénieurs et des cadres. L'aéronautique regroupe la majeure partie des emplois (91,2%), qui sont principalement occupés par des hommes.

Comment travailler dans l'avionique ?

Commençons par dissiper un mythe : il n'est pas nécessaire d'être ingénieur pour se lancer dans l'avionique. Il y a une multitude d'opportunités. Ainsi, l'initiation à ce secteur peut commencer dès l'obtention d'un CAP aéronautique (orienté avionique, systèmes et structure). Cependant, il est recommandé de viser un bac pro aéronautique (spécialité avionique). Il existe également des formations complémentaires pour approfondir ses compétences.

Même si une large part des recrutements dans l'avionique concerne les ingénieurs, les techniciens supérieurs jouent un rôle fondamental dans le processus de production et de conception. Ils forment le lien entre la recherche & développement innovante et la fabrication. Pour ces fonctions, un DUT/BUT, un BTS ou une Licence professionnelle sont adaptés.

Enfin, bien que les écoles d'ingénieurs représentent la majorité des embauches (60% au total et jusqu'à 80% des embauches pour ceux ayant un niveau bac + 5), de nombreuses universités offrent des Masters 2 qui donnent à leurs étudiants un avantage compétitif.

Le métier d'ingénieur avionique

L'industrie de l'avionique est largement perçue par le grand public comme un domaine d'ingénieurs, même si la réalité est plus nuancée. L'ingénieur avionique est essentiellement vu comme un ingénieur aéronautique avec une spécialisation en avionique. Sa mission comprend la conception, la fabrication, les tests, la maintenance, et parfois la vente de matériels, composants et logiciels essentiels au fonctionnement des aéronefs, mais aussi des fusées, satellites et missiles.

Les opportunités dans ce domaine sont vastes et dépendent du contexte (civil ou militaire), de la taille de l'entreprise et du domaine d'expertise de l'ingénieur, qu'il soit spécialisé en électronique, électricité, mécanique, cybersécurité, optique, télécommunications, logiciels, matériaux composites, etc. C'est un secteur hautement compétitif où la mise à jour constante des connaissances est primordiale, de même que la maîtrise de l'anglais.

Description du métier d'ingénieur avionique

L'ingénieur avionique est véritablement polyvalent. Ses missions couvrent un large éventail d'activités, de la conception à la production, en passant par la maintenance, la vente et les tests. Bien qu'il soit souvent spécialisé dans un domaine particulier, il doit pouvoir collaborer avec diverses branches de l'ingénierie. Travailler en avionique signifie évoluer dans un contexte globalisé, orienté vers le futur, à la pointe de l'innovation, tout en étant fortement compétitif.

Concernant les opportunités de progression, elles sont abondantes et diversifiées pour un ingénieur avionique. Après avoir débuté au sein d'une équipe ou d'un département de recherche, l'ingénieur est amené à assumer des responsabilités croissantes. Cela peut se traduire par la gestion de budgets plus conséquents ou la supervision de projets de plus grande envergure.

Compétences de l'ingénieur avionique

Premièrement, l’ingénieur avionique se distingue par son ouverture d'esprit. Cette qualité est indispensable pour envisager l'avenir et créer des solutions novatrices. La compétence linguistique, notamment en anglais, est cruciale, car c'est souvent la langue utilisée pour la collaboration et la communication, surtout dans des entreprises ayant une portée internationale.

Toujours à l'affût des nouveautés et en harmonie avec les avancées technologiques, l’ingénieur avionique maintient une actualisation continue de ses connaissances pour rester compétitif. Avec une pensée agile et une aptitude à la synthèse, il apprécie la collaboration en équipe et sait confier des responsabilités.

Pour conclure, l’ingénieur avionique est souvent confronté à des choix majeurs et doit savoir gérer des situations inattendues en trouvant rapidement des solutions. Il possède également des compétences en gestion budgétaire et sait optimiser le temps imparti pour mener à bien ses projets.

Salaire de l'ingénieur avionique

Le salaire assez élevé en comparaison des autres secteurs d’activité est l’un des arguments principaux en faveur d’un poste d’ingénieur avionique. Le salaire moyen d’un ingénieur du secteur est d’environ de 60 000 euros bruts annuel. Ainsi, les ingénieurs fraîchement diplômés et titulaires d’un diplôme d’une grande école d’ingénieurs (ISAE SupAero ; ENAC ; École de l’Air etc.) émargent entre 3 400 euros et 3 800 euros bruts mensuel. Cette rémunération progresse assez rapidement à 5 000 euros nets et peut même augmenter avec des spécialisations et d’éventuelles responsabilités.

Le salaire moyen d’un ingénieur avionique se situerait à 61 000 euros nets environ. Néanmoins, les choix de carrière influent de manière très importante sur la grille des salaires et sur sa progression.

Ainsi, les ingénieurs débutants dans ce secteur ont généralement un salaire avoisinant les 30 à 35 000 euros nets par an. Cependant, cette échelle salariale peut connaître une progression rapide, en particulier dans les domaines de l'informatique industrielle, de la cybersécurité et de la R&D. Après seulement une décennie d'expérience, les professionnels de ces domaines peuvent percevoir jusqu'à 80 000 euros bruts par an, ce qui équivaut à 6 700 euros par mois.

La pénurie de spécialistes dans certaines fonctions stimule davantage l'augmentation des salaires. Les compétences rares sont plus fortement valorisées. La cybersécurité, par exemple, est un domaine en quête constante de talents. Ainsi, un ingénieur avionique possédant une expertise en cybersécurité peut aisément gagner plus de 170 000 euros nets par an, soit près de 15 000 euros par mois.

Les autres métiers de l'industrie avionique

Le secteur de l’avionique est depuis de très nombreuses années l’un des fleurons de l’industrie française. Les recrutements repartent à la hausse, et cela ne concerne pas que les ingénieurs.

En effet, les carnets de commande sont pleins et les experts prévoient un doublement du trafic aérien mondial d’ici 2037. Les besoins sont donc très importants dans tous les secteurs concernés. Freelance-Engineering peut vous apporter une aide précieuse dans le recrutement de vos collaborateurs en vous proposant de très nombreux profils.

Le secteur emploie 188 000 salariés et nombre d’entre eux sont partis à la retraite ou ne vont pas tarder à le faire. Il va donc falloir les remplacer. Ainsi, le GIFAS annonce environ 15 000 recrutements pour l’année 2022, et certainement davantage en 2023. Les perspectives sont donc au beau fixe.

Enfin, il faut signaler que le secteur aéronautique/avionique offre une palette très vaste de métiers.

Nous pouvons les classer en quatre catégories :

  • les métiers de conception (ingénieurs et dessinateurs majoritairement) ;
  • les métiers de la fabrication (monteur, câbleur etc.) ;
  • les métiers de la commercialisation (acheteur, ingénieur d’affaires, technicien support etc.) ;
  • les métiers de la maintenance (technicien, mécanicien moteur etc.).

Ingénieur en systèmes embarqués

Les systèmes intégrés jouent un rôle crucial dans notre vie de tous les jours, et cela est particulièrement vrai dans le domaine de l'avionique. L'ingénieur spécialisé dans les systèmes intégrés est chargé de développer des systèmes sophistiqués destinés aux appareils aériens. Ces systèmes sont intégrés à un réseau internet et remplissent de nombreuses fonctions telles que la surveillance, la régulation et la communication.

L'ingénieur en systèmes intégrés est responsable de tout le processus de conception, tant au niveau du Hardware (équipement électronique) que du Software (différents logiciels de gestion). À cette fin, il coordonne l'assemblage des différents éléments électroniques, élabore les plans techniques, s'occupe du câblage, supervise les étapes de test et le suivi de la production.

Chef d'équipe

En tant que chef d’équipe avionique, l’ingénieur ou le technicien participe à l'élaboration et à l’exécution de la politique d'entretien des aéronefs et des équipements. Il assure le suivi de navigabilité de l'appareil. Il organise les opérations de maintenance, recueille les informations enregistrées par les différents équipements de navigation et d’enregistrement et propose les solutions techniques et d'entretien.

S’il officie dans la construction, il va concevoir les processus d'assemblage en dressant la chronologie des opérations et en établissant les moyens nécessaires. Il doit aussi préciser les niveaux et les domaines de compétence, les habilitations et les certifications requises. Il peut également avoir à positionner l'activité dans le planning global de l'unité d'assemblage. En cas de changement des structures et/ou des systèmes, il se charge d’élaborer de nouvelles procédures d'assemblage et de maintenance de l'appareil.

Les principaux employeurs sont les constructeurs comme Thalès ou Safran, mais également des entreprises de maintenance ou encore des équipementiers…

Contrôleur Qualité Technique

Le contrôleur qualité technique, ou inspecteur qualité aéronautique/avionique a pour mission de contrôler les produits à chaque étape de la production. Il vérifie la conformité du produit/matériel/logiciel au regard des documents de référence et atteste de la qualité des pièces et assemblages.

En cas d’anomalie, il a pour rôle de prescrire des actions préventives ou correctives. L’inspecteur doit tenir un journal dans lequel il inscrit toutes les interventions de contrôle et le suivi de la qualité qu’il a réalisé, les analyses de défaut éventuels dans les comptes rendus qu’il doit remettre à tous les services concernés.

Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !

Les métiers Avionics

Les nouveaux profils Avionics

CV Ingénieur systèmes
Jean-Francois

Ingénieur systèmes

  • LA TOUR-SUR-ORB
PLM SKETCHUP UNITY 3D
Bientôt disponible
CV Ingénieur aéronautique Avionics
Samir

Ingénieur aéronautique Avionics

  • GONESSE
Aéronautique Avionics Electrique
Bientôt disponible
CV Technicien Avionics
S.

Technicien Avionics

  • PARIS
Avionics Aéronautique
Disponible
CV Chef de projets AMOA
Cyril

Chef de projets AMOA

  • CHAMBOURCY
DEVOPS AGILE SAP Microsoft Power BI AZURE SALESFORCE RPA JAVA C HTML5
Disponible
CV Ingénieur maintenance industrielle Aéronautique
James

Ingénieur maintenance industrielle Aéronautique

  • BOUSSY-SAINT-ANTOINE
Aéronautique Spatial Avionics Défense Logistique
CV Développeur logiciel Senior
Sébastien

Développeur logiciel Senior

  • TOULOUSE
PYTHON JAVA JAVASCRIPT POWERSHELL API RESTful HTML5 NODE.JS Vue.js DEVOPS MONGODB
Disponible
CV Ingénieur Vérification en Electronique numérique et systèmes embarqués
Jérôme

Ingénieur Vérification en Electronique numérique et systèmes embarqués

  • SAINT-PIERRE-D'OLÉRON
Electronique Avionics FPGA Systèmes embarqués Traitement du signal Spatial
CV Expert certification systèmes embarqués
Bernard

Expert certification systèmes embarqués

  • BORDEAUX
Systèmes embarqués Avionics
CV Consultant en Ingénierie et Procédé de Production Aéronautique
Anthony

Consultant en Ingénierie et Procédé de Production Aéronautique

  • MARSEILLE
Aéronautique Procédés industriels Systèmes embarqués Banc de test DELMIA Avionics Mécanique 3DEXPERIENCE CATIA Electrique
CV Ingénieur avionique Avionics
Laurent

Ingénieur avionique Avionics

  • MONTROTY
Avionics Systèmes embarqués Spatial TEMPS REEL Aéronautique Défense Procédés industriels Lean Manufacturing Automobile
Je trouve mon freelance

Les nouvelles missions Avionics

Formateur Manufacturing Engineering Aéronautique

Aéronautique Avionics Procédés industriels SAP CAO
ASAP
13 - MARSEILLE
4 mois
Voir la mission

Ingénieur HSE et Site

QHSE
ASAP
Oise
3 mois
Voir la mission

Ingénieur Système Spatiaux

ASAP
31 - Blagnac
3 mois
Voir la mission
Je trouve ma mission