Freelances Lean Manufacturing : Recherchez votre intervenant

Je dépose une mission gratuitement
Je dépose mon CV

Trouver un ingénieur lean manufacturing

L'ingénieur lean manufacturing est un élément important de la compétitivité de chaque entreprise. L’ingénieur en amélioration continue est un ingénieur méthodes spécialisé dans la lutte contre le gaspillage sous toutes ses formes. Il a pour mission d’optimiser la performance de toute l’entreprise en chassant les éléments superflus. Il intervient sur l’ensemble de la chaîne. Pour remplir ses missions, il doit maîtriser les outils de lutte contre le gaspillage qui lui permettent de suivre et d’évaluer l’organisation de son entreprise. Il peut intervenir dans tous les services, tant sur les machines que sur les humains (Lean Management) afin d’obtenir le meilleur rendement. Sur Freelance-Engineering, les meilleurs ingénieurs lean manufacturing freelances sont à votre disposition.

Parcourir les profils des ingénieurs lean de la plateforme

Vous souhaitez faire appel à un spécialiste qui viendra traquer le gaspillage et optimiser votre processus ? Nos 8018 profils de freelances en ingénierie sont là pour vous venir en aide. Chacun(e) d’entre eux/elles a créé un profil exhaustif sur Freelance-Engineering. Il y est détaillé :

  • Sa formation;
  • Un résumé de ses compétences;
  • Un bilan de ses expériences;
  • Sa ou ses spécialité(s);
  • Sa localisation.

Vous pourrez ainsi avoir accès au profil qui conviendra pleinement à vos attentes en classant les résultats grâce à de nombreux filtres.

Les CV de nos ingénieurs lean manufacturing

Nos 8018 ingénieurs freelances disponibles sont le symbole de la confiance que ces professionnels hautement qualifiés ont en nous pour les mettre en relation avec des entreprises clientes. En s’inscrivant sur Freelance-Engineering, ils déposent un CV détaillé destiné aux potentiels recruteurs. Vous êtes à la recherche d’un ingénieur provenant d’une école spécifique ? Vous souhaitez pouvoir avoir accès à un panel large et comparer facilement les expériences et compétences de plusieurs profils en quelques clics ? Notre site vous offre des possibilités infinies de trouver le freelance qui répondra à toutes vos attentes et constitue l’apport dont vous avez besoin pour votre entreprise.

Les missions pour ingénieur lean manufacturing

L’ingénieur en amélioration continue est un ingénieur méthode se spécialisant dans la réduction des gaspillages. Il est chargé de la recherche et de la performance, que ce soit en matière de productivité, de qualité, de coûts et de délais.

L’ingénieur lean manufacturing a pour fonction de :

  • Réduire la surproduction ;
  • Diminuer les temps d’attente et de transport ;
  • Supprimer les étapes inutiles ;
  • Optimiser les stocks,
  • Supprimer les mouvements superflus dans les activités de production.

Pour arriver à ce but, il définit et coordonne les outils d’amélioration utilisables, forme les acteurs aux nouvelles méthodologies et outils, élabore les plans d’action, propose des indicateurs et les fait évoluer.

L’ingénieur lean peut simplifier les manipulations d’un opérateur de la chaîne de production en supprimant des gestes inutiles par exemple. Il recherche la rationalisation et la fluidification de la production en écartant tous les gestes et actions inutiles.

On peut distinguer des spécialistes :

  • lean management qui s’occupent des facteurs humains ;
  • lean administration ou lean office qui recherchent la performance des services ;
  • lean development qui concerne l’optimisation du développement de nouveaux produits.

Pourquoi recruter un ingénieur lean sur freelance-engineering.fr ?

Le marché de l’emploi est un véritable casse-tête. Trouver un ingénieur lean de valeur apportant une véritable plus-value pour une entreprise est devenu une gageure. Chez Freelance-Engineering, notre savoir-faire est le fruit de nombreuses années d’expériences. Nous sommes exclusivement spécialisés dans la mise en relation de freelances en ingénierie avec leurs clients, et nous le faisons bien.

Nous vous proposons de :

  • Vous faire économiser du temps est notre premier objectif.
  • Vous pouvez faire appel à nous comme intermédiaire et consulter nos profils d’ingénieurs.
  • Faire appel à notre savoir-faire en matière de sourcing et nous laisser trouver pour vous la perle rare qui satisfera tous vos besoins.

Fonctionnement de freelance-engineering.fr

Intuitif et ergonomique, notre site est pensé et conçu pour vous faire gagner du temps. En tant que Freelance, vous pouvez créer votre profil et le rendre visible aux entreprises. Vous pouvez consulter les missions déposées par nos entreprises clientes.

En tant qu’entreprise, les possibilités sont nombreuses et se calquent sur vos besoins. Il vous suffit de créer un compte et de déposer des offres de mission sur notre site que vous pourrez également proposer aux ingénieurs que vous avez sélectionnés (jusqu’à 100 simultanément). Vous pourrez enfin échanger avec les candidats via notre messagerie. De nombreuses options premium sont disponibles :

  • Sourcing ;
  • Portage salarial ;
  • Accès complet à tous nos profils, etc.

Travailler en tant qu'ingénieur lean manufacturing freelance

De plus en plus d’ingénieurs choisissent de se lancer comme Freelance. Les possibilités de télétravail se sont considérablement développées. Les travailleurs souhaitent avoir un environnement professionnel enrichissant et épanouissant tout en protégeant leur vie de famille. Toutefois, c'est souvent l’argument financier qui l’emporte dans ce choix puisqu’un ingénieur freelance gagnerait en moyenne 40% de plus qu’un ingénieur salarié.

Cela peut paraître important, mais il ne faut pas perdre de vue qu’être freelance, c’est accepter l’incertitude des revenus et/ou leur fluctuation. Certains mois vous gagnerez beaucoup, et d’autres mois beaucoup moins. C’est à vous de choisir quel statut vous convient le mieux.

Quel statut choisir pour exercer en tant qu'ingénieur lean freelance ?

Le statut de Freelance est gage de liberté et d’autonomie au regard d’un statut de salarié. Vous devrez néanmoins soigneusement choisir votre statut juridique. Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Le statut d’entreprise individuelle (profession libérale), entreprise en nom propre,
  • Le statut d’EIRL (Entreprise individuelle à responsabilité limitée), séparant biens professionnels/personnels ;
  • Le statut d’auto-entrepreneur. Permet de simplifier au maximum la création de votre entreprise. Vous dépendez du régime micro-fiscal et avez un montant de chiffre d’affaires annuel à ne pas dépasser ;
  • Le statut d'EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) comparable à une SARL (Société à responsabilité limitée) à associé unique.

Rémunération de l'ingénieur lean manufacturing freelance

Comme freelance, vous rencontrez des difficultés pour fixer votre taux journalier moyen (TJM). Il est nécessaire de penser en chiffre d’affaires annuel et plus en salaire mensuel.

Il faut savoir différencier : Taux journalier moyen et Taux horaire moyen. En fonction de la mission, vous pouvez adopter l’un ou l’autre. Pour constituer une base de référence, les freelances prennent pour étalon leur ancien salaire pour calculer leur TJM. Si l'on prend par exemple le salaire d’un ingénieur lean manufacturing en France de 4 000 euros brut mensuels. Cela donne un TJM d’environ 360 euros HT par jour.

Pour comparer un salaire net mensuel et un TJM, il faut considérer les charges qui incombent aux indépendants. Vous devez partir du postulat que vos charges et vos besoins de trésorerie représentent 50% de votre ancien salaire mensuel. Dans ce cas de figure, pour un salaire net mensuel de 3 000 euros, cela donnerait un TJM de 391 euros HT/jour.

Tout savoir sur le lean manufacturing

Le lean manufacturing est centré sur l’identification et la suppression des gaspillages (ou « Muda », terme japonais signifiant gâchis utilisé au sein de l’entreprise Toyota) dans les processus de production.

Les apports du lean manufacturing sont multiples :

  • Réduction des stocks ;
  • Réduction des temps de production ;
  • Meilleure qualité de production ;
  • Moins de dommages et d’obsolescence ;
  • Plus grande flexibilité grâce à une organisation optimale.

Le lean manufacturing est bien plus qu’une simple organisation scientifique du travail. C’est un état d’esprit, une conviction. Basé sur les principes du Toyotisme, il possède donc des principes :

  • Tout d’abord, quantifier la valeur en relation avec le client ;
  • Identifier la chaîne de valeurs et prendre conscience des gaspillages multiples ;
  • Créer de nouveaux flux en réduisant les gaspillages ;
  • Produire seulement ce que le client a commandé ;
  • Rechercher la perfection en améliorant continuellement la qualité et en éliminant les gaspillages.

Le lean marketing accorde une place prépondérante à la valeur. C’est la conscience que cette valeur est présente partout qui permet la lutte contre le gaspillage. Elle se décompose ainsi :

  • La tâche de valeur ajoutée, qui apporte de la valeur au produit/service, ou désigne une activité pour laquelle le client paye ;
  • La tâche sans valeur ajoutée (Gaspillage/Muda) désigne les actions qui prennent du temps, qui consomment des ressources, occupent de l’espace, sans apporter de valeur au produit final ;
  • Les tâches nécessaires, comme les inspections et l’analyse financière ;
  • Les tâches superflues (retouches, manipulations supplémentaires, mouvements inutiles, etc.).

Les enjeux du lean manufacturing

Le lean manufacturing est une méthode de production dérivée du Toyotisme. Elle repose sur l’élimination des gaspillages dans les processus de production. Il peut tout aussi bien s’agir de réduction des déchets ou de la diminution des stocks de produits finis.

Le lean manufacturing est comparable au lean management, mais dans l’industrie. Il s’agit d’une stratégie entrepreneuriale permettant de délivrer des services/produits conformes aux attentes des clients. La réduction du gaspillage est mise en avant, mais cela va bien plus loin que cela.

L’objectif premier est la productivité. Les méthodes préconisées s’articulent autour de schémas productifs développés par le Toyota Production System.

Avec le développement de la digitalisation/numérisation, les managers ont désormais une vue d’ensemble du flux de travail (workflow) et peuvent développer des routines de suivi et ainsi prendre des décisions rapides et efficaces.

Adopter le lean manufacturing dans son entreprise peut se révéler un moyen efficace pour simplifier les processus de production. Cet outil permet aux entreprises de réaliser des performances plus élevées que leurs concurrents non optimisés.

L’un des enjeux fondamentaux du lean est l’amélioration de la communication. Que ce soit par un logiciel commun et pris à jour en temps réel ou par un autre moyen. Une bonne communication est la clé dans le lean manufacturing.

Comment travailler dans le secteur industriel ?

L’économie du pays est divisée en trois secteurs distincts : primaire, secondaire et tertiaire. L’industrie appartient au secteur secondaire et regroupe des activités très variées. Elle concerne aussi bien l’agroalimentaire, que l’automobile, les métiers du bois, la plasturgie, le textile, ou encore la construction. L’industrie se rapporte à des domaines d’activités très variés et proches de notre quotidien.

En France, l’industrie recrute et offre des emplois de qualité. Chaque année, les entreprises du secteur ont des besoins de recrutement se montant à 250 000 personnes, et ce jusqu’en 2025. Les profils recherchés sont très variés, du CAP au diplôme d’ingénieur, et surtout dans de nombreux domaines.

Le métier d'ingénieur lean manufacturing

L’ingénieur amélioration continue, observe et audite l’ensemble des processus au sein d’une entreprise (ou d’un projet) et l’organisation afférente. Il propose ensuite des mesures permettant d’en optimiser/améliorer le fonctionnement. L’ingénieur lean manufacturing ne réalise pas que de l’OST (Organisation scientifique du travail/Taylorisme). Il n’a pas pour but unique d’être un Cost Killer. Son intervention intègre de manière obligatoire les facteurs humains et peut se résumer en quatre objectifs :

  • Qualité ;
  • Coût ;
  • Délais ;
  • Sérénité (satisfaction des acteurs).

Sa mission est d’analyser le fonctionnement d’un processus ou d’une organisation, puis d’en diriger l’amélioration continue. Il accompagne ensuite l’ensemble des acteurs lors de la mise en place de ces améliorations.

Description du métier d'ingénieur lean manufacturing

Dans une économie de plus en plus concurrentielle, les entreprises rivalisent d’ingéniosité afin d’améliorer leurs performances de manière générale, mais également la qualité de leur production, leur efficience, leurs délais et la réduction des coûts.

L’ingénieur lean manufacturing doit respecter et faire appliquer plusieurs principes :

  • Rechercher l’amélioration continue (Kaizen) en impliquant les salariés ;
  • Éliminer les actions sans valeur ajoutée (Muda) ;
  • Maîtriser la qualité de la production (Jidoka) ;
  • Maîtriser la variabilité de la demande (juste à temps).

L’ingénieur lean peut être utile absolument partout, ce qui en fait un métier ouvert à un très large développement.

Compétences de l'ingénieur lean manufacturing

Pour mener ses missions à bien, l’ingénieur lean manufacturing doit absolument maîtriser de nombreuses compétences techniques :

  • Maîtriser les outils bureautiques pour réaliser des graphes/schémas/tableaux/présentations, etc. ;
  • Savoir impérativement utiliser les outils et techniques spécifiques du métier comme Value Stream Mapping (VSM), l’analyse de flux, 5S ou encore Kaizen… ;
  • Être à l’aise avec les outils statistiques ;
  • Etre capable de convaincre que ses idées sont bonnes et les faire appliquer à ses collaborateurs.

Au-delà de ces compétences spécifiques, l’ingénieur lean manufacturing est en veille technologique permanente, fait preuve d’une curiosité intellectuelle et d’un goût prononcé pour l’innovation sous toutes ses formes.

Salaire de l'ingénieur lean manufacturing

Comme de nombreux ingénieurs, l’ingénieur lean manufacturing bénéficie d’une grille salariale au-dessus de la moyenne et évoluant significativement avec l’expérience. Ainsi, le salaire moyen d’un ingénieur logistique est compris entre 33 000 et 60 000 euros bruts par an (début/fin de carrière). Une part variable est souvent ajoutée et liée à la réalisation d’objectifs variés.

La qualité du diplôme obtenu peut également faire varier sensiblement la rémunération. Les ingénieurs sortant des écoles les mieux cotées obtiennent le plus souvent un salaire plus important. Les grandes entreprises ont aussi tendance à offrir des grilles salariales plus avantageuses que les TPE/PME.

Les autres métiers en lien avec le lean manufacturing

Il faut bien garder à l’esprit que le lean manufacturing est une philosophie qu’il faut partager avec les collaborateurs en les persuadant de son bien-fondé (centralité du client, amélioration infinie et respect de tous). L’ingénieur lean manufacturing ne peut pas agir seul. Il est la force d’impulsion mais doit obtenir le soutien de tous les collaborateurs pour que cette politique fonctionne. La solution principale est d’impliquer au maximum les collaborateurs. Dès que les collaborateurs sont chargés de trouver la solution, ils vont approfondir leurs connaissances dans leur domaine d’activité et acquérir ainsi une vraie compétence en matière d’analyse et d’expérimentation.

Ingénieur Logistique

L'ingénieur logistique est un élément central de l’entreprise. Il supervise et coordonne les flux des marchandises (matières premières, fournitures, produits finis) de l'unité de production, de l’usine, de l'entreprise ou de la plateforme logistique. Il a pour mission de veiller à l'approvisionnement en matières premières jusqu'à l'expédition chez les clients, mais également leur stockage.

Pour ce faire, il utilise des logiciels informatiques qui lui permettent de suivre et d’évaluer son organisation qu'il ne cesse jamais de perfectionner. À la croisée de nombreux services de l'entreprise, il doit prendre en compte et anticiper les besoins de chacun et de chaque service afin que rien ne vienne à manquer ou retarder la production.

Ingénieur Qualité

L’ingénieur qualité est chargé de la mise en œuvre et de l’organisation des procédures de suivi. Il se charge également du contrôle qualité dans l’entreprise. L’ensemble repose sur un cahier des charges détaillé. L’ingénieur qualité met en place les outils nécessaires afin que les produits respectent les normes nationales et internationales.

Élément déterminant de l’entreprise, l’ingénieur qualité a pour objectif de contrôler que les produits ou services délivrés sont pleinement conformes avec les exigences/normes de l’entreprise, et surtout avec les souhaits des clients.

Pour mener cette mission à bien, l’ingénieur qualité définit la politique de qualité de l’entreprise, mène une analyse d’ensemble des services de l’entreprise, propose d’éventuelles solutions d’optimisation, conçoit et fixe des procédures pour les collaborateurs et transmet les consignes de réalisation aux techniciens.

Ingénieur Méthodes de Production

L’ingénieur méthodes de production assure et renforce l’efficience des processus de production. Il peut être chargé de la définition et de la planification d’un processus de production mais également de son optimisation.

Une fois la phase de conception du produit achevée, l’ingénieur méthodes peut également s’occuper de l’étude de la phase d’industrialisation. Il collecte donc des informations sur de nombreux points et fixe des programmes prévisionnels ainsi que des plannings de production.

Son rôle est également de veiller à l’amélioration des méthodes de production existantes. Pour cela, il doit analyser les dysfonctionnements éventuels et mettre en place en réponse une démarche continue d’amélioration.

FAQ autour du lean manufacturing

Quels sont les 7 gaspillages du lean ?

Le lean manufacturing recense 7 gaspillages dans une entreprise :

  • Les mouvements inutiles ;
  • Le temps d’attente ;
  • La non-qualité ;
  • La surproduction ;
  • Les stocks inutiles ;
  • Les opérations inutiles ;
  • Les transports inutiles ;
  • La sous-utilisation des compétences des collaborateurs

Quels sont les risques de lean manufacturing ?

La mise en place du lean manufacturing dans une entreprise n’est pas sans risque :

  • Détérioration des conditions de travail ;
  • Troubles musculo-squelettique par l’intensification du travail ;
  • Risques psycho-sociaux.

Quelle est la différence entre lean management et lean manufacturing ?

Aucune puisque les principes et outils utilisés dans l’atelier peuvent parfaitement l’être dans les bureaux.

Quelle est la différence entre ingénieur amélioration continue et ingénieur lean ?

Ici encore, il n’y aucune différence puisque le terme d’ingénieur amélioration continue est la francisation d’ingénieur lean.

Vous êtes freelance ?
Sécurisez votre activité grâce au portage salarial !

Les métiers Lean Manufacturing

Ingénieur lean

Les nouveaux profils Lean Manufacturing

CV Consultant technique Lean Manufacturing
David

Consultant technique Lean Manufacturing

  • FRESSENNEVILLE
Lean Manufacturing
CV Consultant Supply Chain & Lean Manufacturing
Fabrice

Consultant Supply Chain & Lean Manufacturing

  • MENNECY
QHSE Finance Manufacturing & Supply Chain Lean Manufacturing Logistique Automobile
Bientôt disponible
CV Ingénieur d'études & méthodes
Nicolas

Ingénieur d'études & méthodes

  • SCHILTIGHEIM
AUTOMATE SIEMENS Tia Portal Lean Six Sigma Lean Manufacturing SOLIDWORKS
Disponible
CV Ingénieur industrialisation GMAO
Anwar-********

Ingénieur industrialisation GMAO

  • GONESSE
SAP PM VBA MATLAB GMAO PACK OFFICE CATIA SOLIDWORKS
Disponible
CV Directeur de projet INVENTOR
Fabien

Directeur de projet INVENTOR

  • MONTÉLIER
Design Thinking Procédés industriels Autres transports Lean Manufacturing Manufacturing & Supply Chain Autres domaines d'ingénierie INVENTOR SOLIDWORKS Mécanique Métallurgie
Disponible
CV Ingénieur Supply Chain Business analyst
Ghislain

Ingénieur Supply Chain Business analyst

  • Lille
Lean Six Sigma PROJECT MANAGEMENT OFFICE Microsoft Power BI SQL PL SQL SAP ORACLE MS OFFICE Manufacturing & Supply Chain
CV Consultant Supply Chain
Emmanuel

Consultant Supply Chain

  • DOMARIN
Lean Manufacturing SAP ERP CEGID PLANNING QAD Manufacturing & Supply Chain
Bientôt disponible
CV Ingénieur d'études ANSYS
Elie

Ingénieur d'études ANSYS

  • SALON-DE-PROVENCE
COMSOL MULTIPHYSICS PYTHON HyperMesh HyperView ANSYS CATIA SOLIDWORKS EXCEL
CV Ingénieur méthodes industrialisation Défense
Stephane

Ingénieur méthodes industrialisation Défense

  • NANTUA
Aéronautique Défense Nucléaire Hydrologie Robotique AUTODESK SCHNEIDER ELECTRIC Manufacturing & Supply Chain Electrique Automobile
CV Dessinateur projeteur BIM / BIM Manager
Stéphane

Dessinateur projeteur BIM / BIM Manager

  • SAINT-FÉLIX-DE-LODEZ
BIM Revit
Je trouve mon freelance